A venir

Quand les idées fusent il y a deux solutions :

  • soit les noter pour les reprendre après une période de repos car écrire, c’est fatiguant
  • soit commencer un roman parce que c’est un besoin, une véritable addiction.

Alors j’ai choisi la seconde solution.

Il s’appellera :

« L’enfant des vignes »
Un visage mystérieux sera sur la couverture.
Il se passera ici, en Ardèche méridionale, entre Villeneuve de Berg et le hameau des Salèlles à Saint Maurice d’Ibie
Ce sera une enquête policière…. ou pas…

À bientôt les amis